Célébration du Dimanche Autrement (novembre 2020)

Se mettre en route | Avent 2020.

On est frappé par le lien entre l‘évangile de notre dernière célébration (Matthieu 22, 34-40), l’évangile de ce dimanche (Matthieu 25, 31) , et Fratelli Tutti, l’encyclique du Pape, que nous vous proposerons d’appronfondir dans les semaines qui suivent. Dans Fratelli Tutti, le Pape fait une lecture différente du bon samaritain, retournant la question de « qui es mon prochain ». Ce dimanche, nous vous proposons de “retourner” l’évangile ensemble.  

On pourrait voir l’évangile de ce dimanche autrement (rdv Zoom) comme une leçon de morale. Or l’évangile n’est jamais une leçon de morale. On peut aussi comprendre cet évangile comme un chemin à parcourir. L’enjeu de la parabole du bon samaritain n’est pas “faut-il être gentil avec son voisin”. L’enjeu est bien plus grand: il s’agit d’une toute autre vision de Dieu. 

Cet évangile nous permet de lancer l’Avent, un peu en Avance ;-). Nous nous retrouverons de manière régulière jusqu’à Noël, sous différentes formes y compris des capsules vidéo, des prières, des conférences, pour expérimenter les textes via différents liens, signes, etc. 

Evangile

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples:  » Quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, et tous les anges avec lui, alors il siègera sur son trône de gloire. Toutes les nations seront rassemblées devant lui ; il séparera les hommes les uns des autres, comme le berger sépare les brebis des boucs : il placera les brebis à sa droite, et les boucs à gauche.

Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite :  »Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la fondation du monde. Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ; j’étais nu, et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venu jusqu’à moi ! » Alors les justes lui répondront :  »Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu…? tu avais donc faim, et nous t’avons nourri ? tu avais soif, et nous t’avons donné à boire ? tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli ? tu étais nu, et nous t’avons habillé ? tu étais malade ou en prison… Quand sommes-nous venus jusqu’à toi ? Et le Roi leur répondra : Amen, je vous le dis, chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.

Matthieu 25, 31-…